Torsion d'un appendice épiploïque (appendagite)

Cas 1: Jeune garçon de 10 ans sans antécédent particulier. La symptomatologie commence par des douleurs en coliques survenant dans la région périombilicale/fosse iliaque droite. Fièvre. Leucocytose modérée). L'échographie met en évidence la présence de quelques adénopathies. L'examen échographie ne montre pas d'autres pathologies particulières (pas d'argument pour une invagination iléo-caecale, une malrotation, etc.), mais n'arrive pas à visualiser l'appendice. Examen radiologique présenté: Scanner (tomodensitométrie) de l'abdomen avec la question au radiologue: appendicite?
Cas 2: Homme 45 ans. Douleurs du flanc gauche. Fébricule. Compte leucocytaire normal.

Appendicite épiploïque. Image 1

Image 1. Cas 1. Scanner abdominal (Reconstruction coronale, lavement à la gastrographine et injection i.v. de contraste).
1, Foie. 2, Vésicule biliaire. 3, Rate. 4, Côlon. 5, Vessie. 6, Caecum. Flèche, Entre le bas-fond caecal et la paroi abdominale, masse "graisseuse de densité augmentée" délimitée par un liseré hyperdense. Remaniement inflammatoire de voisinage.

  • Image 1. Cas 1. Scanner abdominal (Reconstruction coronale, lavement à la gastrographine et injection i.v. de contraste).
    1, Foie. 2, Vésicule biliaire. 3, Rate. 4, Côlon. 5, Vessie. 6, Caecum. Flèche, Entre le bas-fond caecal et la paroi abdominale, masse "graisseuse de densité augmentée" délimitée par un liseré hyperdense. Remaniement inflammatoire de voisinage.

  • Image 2. Cas 1. Scanner abdominal (Coupe axiale, lavement à la gastrographine et injection i.v. de contraste).
    1, Caecum. 2, Sigmoïde. 3, Rectum. 4, Sacrum. 5, Aile iliaque (droite). Flèche, Entre le bas-fond caecal et la paroi abdominale, masse "graisseuse de densité augmentée" délimitée par un liseré hyperdense. Important remaniement inflammatoire de voisinage.

  • Image 3. Cas 1. Scanner abdominal (Coupe axiale, lavement à la gastrographine et injection i.v. de contraste).
    1, Vessie. 2, Aile iliaque. 3, Rectum. 4, Articulation sacro-iliaque droite. 5, Vaisseaux iliaques. Flèche, Entre le bas-fond caecal et la paroi abdominale, masse "graisseuse de densité augmentée" délimitée par un liseré hyperdense. Remaniement inflammatoire de voisinage.

  • Image 4. Cas 1. Scanner abdominal (Coupe axiale, lavement à la gastrographine et injection i.v. de contraste).
    1, Vessie. 2, Muscle iliaque. 3, Muscle gluteal (fessier). 4, Rectum. Flèche, Entre le bas-fond caecal et la paroi abdominale, masse "graisseuse de densité augmentée" délimitée par un liseré hyperdense. Remaniement inflammatoire de voisinage.

  • Image 5. Cas 2. Scanner abdominal (Coupe axiale, lavement à la gastrographine et injection i.v. de contraste).
    1, Foie. 2, Côlon. 3, Rein (gauche). 4, Corps vertébral. 5, Rein (droit). Flèche, Entre le côlon et la paroi abdominale, masse "graisseuse de densité augmentée" délimitée par un liseré hyperdense. Remaniement inflammatoire de voisinage.

  • Image 6 de 6. Cas 2. Scanner abdominal (Coupe axiale, lavement à la gastrographine et injection i.v. de contraste).
    1, Foie. 2, Côlon. 3, Veine cave inférieure. 4, Aorte. Flèche, Entre le côlon et la paroi abdominale, masse "graisseuse de densité augmentée par rapport à la graisse normale" délimitée par un liseré hyperdense. Remaniement inflammatoire de voisinage.

Cas 1: Diagnostic chirurgical: nécrose d'une frange épiploïque sur hernie.
Cas 2: L'évolution a conforté le diagnostic d'appendicite épiploïque.

Les appendices épiploïques (ou franges épiploïques) sont des formations graisseuses appendues au gros intestin et que l'on peut retrouver tout le long du côlon: du caecum jusqu'au sigmoïde. Des torsions, des inflammations ou même des nécroses peuvent affecter ces appendices épiploïques. Cette pathologie se manifeste par des douleurs, de la fièvre et une leucocytose. Le tableau clinique dépend du siège de la frange épiploïque pathologique. Par exemple, à droite, elle peut mimer une appendicite tandis qu'à gauche, le diagnostic généralement évoqué est celui de diverticulite. Le diagnostic est donc posé par la tomodensitométrie (scanner).

L'image typique de torsion d'un appendice épiploïque est celle d'une masse ovalaire, de densité graisseuse ou de densité augmentée par rapport à la graisse normale, avec un remaniement inflammatoire à sa périphérie. La présence d'un point hyperdense à l'intérieur de cette masse peut représenter un vaisseau thrombosé du pédicule épiploïque.

En principe, le traitement est médical (antidouleurs). Des récidives peuvent pousser à la chirurgie.

Bibliographie :

• Singh AK, Gervais DA, Hahn PF, Sagar P, Mueller PR, Novelline RA. Acute epiploic appendagitis and its mimics. Radiographics. 2005 Nov-Dec;25(6):1521-34.
• Singh AK, Gervais DA, Hahn PF, Rhea J, Mueller PR. CT appearance of acute appendagitis. AJR Am J Roentgenol. 2004 Nov;183(5):1303-7.
• Rao PM, Novelline RA. Case 6: primary epiploic appendagitis. Radiology. 1999 Jan;210(1):145-8.
Rao PM, Wittenberg J, Lawrason JN. Primary epiploic appendagitis: evolutionary changes in CT appearance. Radiology. 1997 Sep;204(3):713-7.
• Rioux M, Langis P. Primary epiploic appendagitis: clinical, US, and CT findings in 14 cases. Radiology. 1994 May;191(2):523-6. Comment in: Radiology. 1994 May;191(2):320-1.
• Ghahremani GG, White EM, Hoff FL, Gore RM, Miller JW, Christ ML. Appendices epiploicae of the colon: radiologic and pathologic features. Radiographics. 1992 Jan;12(1):59-77.