Diverticulose du côlon - Diverticulite simple.

Diverticulose colique

La couche de cellules qui tapisse la lumière intestinale s'appelle la muqueuse. Cette muqueuse intestinale est entourée de couches musculaires. Les diverticules du côlon sont des herniations de la muqueuse à travers les couches musculaires. Les diverticules sont plus fréquents après l'âge de 50 ans. Les diverticules sont retrouvés le plus souvent au niveau du sigmoïde. Rarement, ils peuvent être à l'origine de saignements.

Diverticulite simple

La paroi des diverticules du côlon peut s'infecter et l'inflammation peut s'étendre aux tissus de voisinage ou même à d'autres organes.
La diverticulite simple est donc une inflammation du tissu de voisinage du côlon. Elle se traite simplement par antibiothérapie.
La notion de diverticulite aigüe compliquée sous-entend l'apparition de problèmes supplémentaires : abcès, fistule avec un autre organe, etc. Outre l'antibiothérapie, le traitement de la diverticulite aigüe compliquée peut nécessiter un drainage d'abcès sous scanner ou même une intervention chirurgicale.
En principe, après trois épisodes de diverticulites aigües survenues à la même localisation, on commence à parler de chirurgie.
La diverticulite se manifeste par des douleurs de la fosse iliaque gauche et un état fébrile. Les examens sanguins montrent une CRP augmentée et une leucocytose. Le scanner confirme le diagnostic et met en évidence d'éventuelles complications.

Cas illustratif:

Cas 1: Le patient est asymptomatique et l'image présentée ci-dessous n'a qu'un propos illustratif: l'aspect de diverticules coliques (non enlammés) au scanner.

Cas 2:
Anamnèse actuelle: douleur fosse iliaque gauche. Fièvre.
Examen radiologique: examen tomodensitométrique de l'abdomen.

Diverticulose. Image 1

Image 1. Cas 1. Scanner: coupe axiale du petit bassin.
Flèche, Diverticule du sigmoïde.

  • Image 1. Cas 1. Scanner: coupe axiale du petit bassin.
    Flèche, Diverticule du sigmoïde.

  • Image 2. Cas 2. Scanner: coupe axiale du petit bassin.
    1, Aile iliaque. 2, Sacrum. 3, Vessie. 4, Lumière du sigmoïde. Flèche rouge, Remaniement de la graisse périsigmoïdienne ("inflammation").

  • Image 3. Cas 2. Scanner: coupe axiale du petit bassin.
    1, Vessie. 2, Lumière du sigmoïde. 3, Articulation sacro-iliaque. Flèche rouge, Remaniement de la graisse périsigmoïdienne ("inflammation").

  • Image 4. Cas 2. Scanner: coupe axiale du petit bassin.
    1, Aile iliaque. 2, Muscle psoas (côté droit). 3, Vessie. 4, Lumière du sigmoïde. Flèche rouge, Remaniement de la graisse périsigmoïdienne ("inflammation").

  • Image 5. Cas 2. Scanner: coupe axiale du petit bassin.
    1, Aile iliaque (côté droit). 2, Corps vertébral. 3, Muscle psoas. 4, Sigmoïde. Flèche, Remaniement de la graisse périsigmoïdienne témoignant d'une "inflammation".

  • Image 6. Cas 2. Scanner: coupe axiale du petit bassin.
    1, Aile iliaque (côté droit). 2, Corps vertébral. 3, Muscle psoas. 4, Sigmoïde. Flèche, Remaniement de la graisse périsigmoïdienne témoignant d'une "inflammation".

  • Image 7. Cas 2. Scanner: coupe axiale du petit bassin (Agrandissement).
    1, Muscle psoas (côté gauche). 2, Muscle iliaque. 3, Aile iliaque. 4, Lumière du sigmoïde. Flèche rouge, Remaniement de la graisse périsigmoïdienne ("inflammation"). Flèche jaune, Diverticule enflammé ("forme spiculée"). Flèche blanche, Diverticule normal ("forme bien ronde").

  • Image 8. Cas 2. Scanner: coupe axiale du petit bassin (Agrandissement).
    1, Muscle psoas (côté gauche). 2, Muscle iliaque. 3, Aile iliaque. 4, Lumière du sigmoïde. Flèche rouge, Remaniement de la graisse périsigmoïdienne ("inflammation"). Flèche jaune, Diverticule enflammé ("forme spiculée"). Flèche blanche, Diverticule normal ("forme bien ronde").

  • Image 9 de 9. Cas 2. Scanner: coupe axiale du petit bassin.
    1, Vessie. 2, Diverticule. 3, Hypertrophie de la paroi sigmoïdienne. 4, Lumière du sigmoïde. 5, Diverticule de forme spiculée (=enflammée). Flèche rouge, Remaniement de la graisse périsigmoïdienne ("inflammation").

Bibliographie:

• Sheiman L, Levine MS, Levin AA, Hogan J, Rubesin SE, Furth EE, Laufer I. Chronic diverticulitis: clinical, radiographic, and pathologic findings. AJR Am J Roentgenol. 2008 Aug;191(2):522-8.
• Zaidi E, Daly B. CT and clinical features of acute diverticulitis in an urban U.S. population: rising frequency in young, obese adults. AJR Am J Roentgenol. 2006 Sep;187(3):689-94.
• Siewert B, Tye G, Kruskal J, Sosna J, Opelka F, Raptopoulos V, Goldberg SN. Impact of CT-guided drainage in the treatment of diverticular abscesses: size matters. AJR Am J Roentgenol. 2006 Mar;186(3):680-6. Erratum in: AJR Am J Roentgenol. 2007 Sep;189(3):512. Raptopoulos, Vassilios [added]; Goldberg, S Nahum [added].
• Poletti PA, Platon A, Rutschmann O, Kinkel K, Nyikus V, Ghiorghiu S, Morel P, Terrier F, Becker CD. Acute left colonic diverticulitis: can CT findings be used to predict recurrence? AJR Am J Roentgenol. 2004 May;182(5):1159-65.
• Kircher MF, Rhea JT, Kihiczak D, Novelline RA. Frequency, sensitivity, and specificity of individual signs of diverticulitis on thin-section helical CT with colonic contrast material: experience with 312 cases. AJR Am J Roentgenol. 2002 Jun;178(6):1313-8.
• Jang HJ, Lim HK, Lee SJ, Lee WJ, Kim EY, Kim SH. Acute diverticulitis of the cecum and ascending colon: the value of thin-section helical CT findings in excluding colonic carcinoma. AJR Am J Roentgenol. 2000 May;174(5):1397-402.
• Rao PM, Rhea JT, Novelline RA, Dobbins JM, Lawrason JN, Sacknoff R, Stuk JL. Helical CT with only colonic contrast material for diagnosing diverticulitis: prospective evaluation of 150 patients. AJR Am J Roentgenol. 1998 Jun;170(6):1445-9.