Canal lombaire étroit acquis

On dit qu'il existe un rétrécissement du canal lombaire lorsque son diamètre sagittal mesure moins de 10mm.

Le canal lombaire étroit acquis résulte généralement de plusieurs lésions dégénératives:
• une ostéophytose du corps vertébral
• une dégénérescence du disque (débord, protrusion discale)
• une arthrose postérieure (hypertrophie des processus articulaires, ostéophytose)
• une hypertrophie du ligament jaune (flavum).
N.B.:
Tous ces processus dégénératifs peuvent se greffer sur un canal lombaire étroit d'origine congénitale.

Le canal lombaire étroit se manifeste cliniquement par:
• des lombalgies basses
• des douleurs irradiant dans les fesses et les membres inférieurs.
Remarque: Tous ces symptômes peuvent être soulagés par la position assise (flexion) et exacerbés par la marche ou la position debout prolongée (extension).
• une claudication neurogène (brûlures, engourdissements, fourmillements, faiblesse dans les membres inférieurs accompagné parfois de troubles la miction et de l’érection)

Le diagnostic de canal lombaire étroit est effectué d'une manière tout à fait fiable avec l'imagerie par résonance magnétique. C'est même la technique de choix car l'IRM permet d'évaluer le contenu du canal rachidien et, en cas d'absence d'argument pour un canal lombaire étroit, de trouver d'autres pathologies. Le scanner permet aussi de poser le diagnostic.

Rétrécissement du canal rachidien d'origine dégénérative (illustration)

Image 1. IRM lombaire, coupe axiale, pondération T2. 1, L4. 2, Articulation inter-apophysaire postérieure droite. 3, Apophyse épineuse. 4, Trou de conjugaison gauche rétréci.

Canal lombaire étroit. Image 1
  • Image 1. IRM lombaire, coupe axiale, pondération T2. 1, L4. 2, Articulation inter-apophysaire postérieure droite. 3, Apophyse épineuse. 4, Trou de conjugaison gauche rétréci.

  • Image 2. IRM lombaire, coupe axiale, pondération T2. 1, Disque L4-L5. 2, Présence de liquide dans l'articulation inter-apophysaire postérieure droite. 3, Muscle psoas gauche. Flèche, Canal rachidien rétréci.

  • Image 3. IRM lombaire, sagittale, pondération T2. trait, canal rachidien. Flèche, Canal rachidien rétréci.

  • Image 4. IRM lombaire, sagittale, pondération T2. trait, canal rachidien. Flèche, Canal rachidien rétréci.

  • Image 5. IRM lombaire, sagittale, pondération T2. trait, canal rachidien. Flèche, Trou de conjugaison gauche rétréci par l'arthrose postérieure.

  • Image 6 de 6. IRM lombaire, sagittale, pondération T2. Flèche, Trou de conjugaison gauche rétréci par l'arthrose postérieure.

Diagnostic

Canal lombaire étroit acquis avec rétrécissement des trous de conjugaison (plus marqué à gauche) sur arthrose.

Bibliographie:

• Ross JS, Brant-Zawadski M, Moore KR, Crim J, Chen MZ, Katzman GL . Spine (Diagnostic Imaging). 1st ed. Salt Lake City, Utah. Amirsys. 2004.